J'ai du mal à comprendre le principe de fonctionnement et de logique concernant les masques médicaux ou autres. À l'heure où l'on parle d'écologie, de consommation raisonnée, de sobriété à tous niveaux, comment peut-on considérer qu'il n'y ait toujours pas d'autres solutions que les masques uniques jetables ? Ça s'applique également à d'autres équipements de protection.
#sobriete #ecologie #masques

@rooty c'est plus une question d'hygiène que de sobriété, il faut être conscient qu'un masque, chirurgical par exemple n'est valable que 3h, ensuite il n'a plus autant d'effet protecteur contre les germes et les microbes que neuf, donc le garder est potentiellement dangereux, de plus les masques sont incinérés dans les chaudières des hôpitaux donc contribuent au chauffage de l'établissement...

@TheForeignAgent
Absolument pas un argument recevable. Des matériaux que l'on peut désinfecter, laver à haute température, passer aux UV existent.
ça n'empêche que le principe de filtrage reste le même, mais les économies faites sur les matériaux comparés à des masque systématiquement jetables serait très bénéfiques.

Follow

@rooty alors libre à toi d'en concevoir et de les proposer afin de voir que ce n'est pas vraiment viable à terme, mais bon on est comme on est... salut

@TheForeignAgent
C'est fait. C'est en présentation auprès de la #dga. Lors d'une discussion avec un chirurgien, il m'a clairement exposé une problématique : celle de l'industrie, qui pour une question de rentabilité préfère ne proposer que la solution des masques uniques. Il faut savoir que les militaires, dans des circonstances d'épidémie très dangeureuses s'équipent de masques permanents qui sont désinfectés et réutilisés. Donc...

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!